Solidaires, ensemble

Un message de Josée Lemire, directrice générale de Mer et Monde

La crise de la COVID-19 que nous vivons actuellement au niveau mondial sollicite fortement notre capacité d’adaptation et de résilience, nous appelle à nous serrer les coudes et à faire preuve de solidarité. Solidarité au point de vue local, où des membres d’une même communauté ou région s’entraident, se rendent service, s’appuient. Solidarité internationale également, où tous les pays collaborent à endiguer la pandémie et où les gouvernements se doivent de continuer l’aide internationale afin de soutenir les pays plus vulnérables à faire face à cet immense défi.

Depuis le 13 mars, Mer et Monde a procédé au rapatriement d’urgence de 41 stagiaires. Toutes et tous sont maintenant au rentré.e.s au pays. Nous avons également assuré un suivi personnalisé auprès de chaque stagiaire ou groupe de retour, les avons référé à des ressources de soutien psychologique et leur avons offert une formation retour, en ligne. Ces mesures ont permis d’apporter support et écoute aux stagiaires, compte tenu de la situation de rapatriement vécue et du contexte d’isolement obligatoire post-voyage qui peut rendre le retour plus difficile. Deux employées canadiennes de notre équipe terrain du Sénégal ont également dû être rapatriées. Quant au Nicaragua, nous suivons de près la situation dans le pays pour la suite des choses.

Les formations prédépart ainsi que les stages outre-mer ont été suspendus jusqu’au 31 août 2020, date qui sera réévaluée en fonction de l’évolution de la situation. Nos équipes du Québec, du Sénégal et du Nicaragua travaillent présentement à trouver des solutions pour adapter nos projets en cours et demeurer solidaires avec les organisations et communautés partenaires, tout en respectant les mesures de distanciation sociale pour assurer la sécurité et la santé de chacun.e.

Cette situation exceptionnelle vient aussi avec un lot d’incertitudes quant à notre avenir individuel et collectif. Pour Mer et Monde, la crise affecte sans contredis les programmes de stages internationaux, l’avancée des projets avec nos partenaires au Sénégal et au Nicaragua, de même que notre avenir financier.

À travers ces moments difficiles, je tiens à remercier les équipes de Mer et Monde, nos partenaires et alliés pour leur implication, leur engagement ainsi que leur confiance. La crise que nous vivons est certes d’une grande ampleur, mais les défis sont une occasion d’apprendre et d’innover, aussi je suis convaincue que nous en sortirons grandi.e.s, avec une énergie renouvelée.

Josée Lemire
Directrice générale de Mer et Monde


Subscribe to Syndication