Aide à la Ferme Berthe-RousseauPar Martin Couture

La Ferme Berthe-Rousseau existe depuis presque 27 ans. Le projet de ce lieu d'accueil inédit est né d'un rêve porté par un groupe de jeunes désireux de faire leur part pour rendre notre monde plus humain.

L'idée était bien belle mais nous n'avions ni ferme, ni argent, à part quelques centaines de dollars dans nos comptes en banque personnels. À force de rêver tout haut on a fini par créer des solidarités. Le projet s'est transformé en vraie ferme. On a bien sûr travaillé très fort mais si la ferme a réussi à s'incarner et si elle existe toujours plus d'un quart de siècle plus tard, c'est grâce à toutes ces solidarités qui se sont exprimées concrètement, que ce soit par des coups de main, des conseils, de l'accompagnement ou des dons en argent.

La ferme produit une grande partie de la nourriture consommée dans la maison, on vend aussi quelques produits. Les résidants qui le peuvent et les responsables paient une pension. La maison est gérée de façon serrée. On surveille les dépenses d'énergie pour des raisons économiques, mais aussi écologiques et
éducatives. Pour les mêmes raisons, on cuisine surtout à partir de nos produits et on achète peu de produits transformés. Les responsables sont payés au salaire minimum.

On vit donc le plus simplement possible. Malgré cela, il y a toujours les dépenses courantes, les réparations et les projets, petits et grands. On estime que la pension régulière qu`on suggère aux résidants couvre environ le tiers du coût de leur séjour.

Nous recevons des cadeaux incroyables d'amis de la Ferme, (par exemple; un camion, une cloche, des électroménagers, des travaux de rénovations pour la maison et les bâtiments, etc.), dons en argent de quelques communautés religieuses, surtout celle les jésuites. Quelques activités de levée de fond sont aussi organisées chaque année dont la fidèle cueillette de fonds, des élèves du Collège Regina Assumpta.

Mais voilà, il reste des trous dans notre budget, des trous que la Fondation Jeunes et Société nous aide à combler. Sa contribution varie selon les besoins et la disponibilité de fonds mais nous permet de faire face aux défis quotidiens. Il devient possible de faire des achats ponctuels importants que nous ne pourrions pas faire à partir de notre budget régulier comme dernièrement, l'achat d'une voiture neuve. Nous avions besoin d'un véhicule fiable pour les rendez-vous des résidants, les achats et les urgences.

La Fondation nous a aussi permis d'acheter un tracteur, indispensable presque tous les jours, été comme hiver.

Il y a bien d'autres exemples du soutien que la Fondation nous apporte financièrement, mais elle est aussi présente à la Ferme de bien des façons. L'existence de la Ferme est due à un grand réseau solidaire. La Fondation nous met, en lien avec de nouveaux réseaux, grâce aux activités qu'elle organise, comme le Vin et Fromages et les spectacles. Nous profitons aussi de précieux contacts avec les membres du conseil qui restent toujours attentifs à ce qui se vit ici, qui nous écoutent, nous visitent et nous accompagnent.

Je reste toujours émerveillé de la générosité de tous les bénévoles engagés dans la Fondation, une générosité fidèle qui nous permet de regarder en avant. Merci de tout cœur!

 

< précédente